Anâkhyashram, un ashram en Provence

  • Retraite de yoga

Anâkhyashram, ashram en Provence, est un lieu ou l’on se consacre à l’unification de la personne limitée, vulnérable et parfois angoissée avec un absolu illimité et éternel.
Souvent on préfère écouter des conférences ou lire des livres sur ce sujet. C’est ressourçant et confortable mais rien ne peut vraiment changer faute d’un chemin empruntable.
On imagine que nos moyens sont très réduits et l’absolu étranger et inaccessible.
Pourtant, c’est avec ce que nous sommes que l’on atteint cet absolu qui est profondément nous même et que nous n’avons pas reconnu.

ashram en provence yoga

A l’Ashram, la pratique des Asana du Yoga dure plusieurs heures par jour le matin et le soir et c’est avec un corps limité que l’on cherche l’infini à l’image d’Anantasana. Ce n’est pas dans les performances du corps que se trouve Yoga ni même dans sa détente ou sa santé, c’est dans l’intensité désencombrée des actes que se trouve la bouleversante transformation vers la légèreté d’un corps sattvique qui laisse transparaître notre propre lumière.

La pratique des Pranayama, les respirations du Yoga est quotidienne, car le souffle en apparence si familier et limité se révèle peu à peu le miroir d’énergies insoupçonnées, favorisant la transformation de nos angoisses en exigence tranquille.
La connaissance du souffle est profondément recherchée car elle donne l’énergie et la régularité pour toutes les autres formes de connaissance. Pour la technique emblématique de Visamavrtti Pranayama par exemple, le souffle est fait d’un temps d’inspiration pour Artha (le bénéfice personnel et par extension la santé), quatre temps de rétention pour Moksha (la libération) et deux temps d’expiration pour Vairâgya (le renoncement). Ainsi respirer devient enthousiasmant, libérateur et unifiant.

La méditation y a une place centrale. Les séances de méditation de groupe ont lieu le matin à 6h30 et le soir à 18h00. Ce temps est essentiel car méditer nous fait connaître l’unité qui se manifeste par un état profond et durable de paix et de joie. Nous ne contactons ce que nous sommes qu’une fois nos conditionnements mis à l’écart et la méditation nous y conduit par l’immobilité, le silence, et l’absence de pensée et d’acte.
Méditer c’est cesser d’agir de quelque façon que ce soit, méditer c’est Etre.

Pour un ressourcement profond, pour un accord sincère avec les changements intérieurs, il faut des conditions favorables.
L’Ashram est situé en moyenne montagne provençale au milieu d’une nature intacte, les rythmes des journées sont calés sur le soleil.
L’Ashram n’est pas un lieu de repos mais un espace de démarche personnelle et spirituelle active visant à s’interroger sur le sens de ce que nous faisons. Le karma-yoga est un temps que nous consacrons au lieu dans lequel nous séjournons par une activité quotidienne bénévole et utile à l’entretien ou au développement de l’Ashram. Il établit un rapport original avec le corps et les pensées, les autres personnes et les raisons de nos actes.

Nous avons l’habitude de tronçonner les actes en trois aspects principaux : les loisirs qui relèvent du plaisir, le sport qui relève de l’effort et entretient la santé et le travail pour subvenir à nos besoins. Chacune de ces actions est codifiée et délimitée, mais surtout doit être au bénéfice de son auteur.
Le Karma Yoga n’est ni du sport, ni du travail, ni un loisir. De fait, il englobe tous ces aspects en les élargissant hors du cadre personnel de la nécessité, de la compensation et des gratifications. En cela il rejoint le hatha-Yoga, celui des postures que l’on pratique dans une salle de pratique et qui est tellement à la mode à notre époque. Le hatha-yoga, c’est quoi ; un sport, un travail, un loisir ? Difficile de répondre !
La réponse est trouvée lorsqu’on envisage l’acte comme un tout qui ne tronçonne plus rien et qui codifie le moins possible. Un espace nouveau plus libre et plus épanouissant.

Karma yoga

Le Karma-Yoga est le prolongement de cet espace libre pour le temps de la journée en dehors de la salle de pratique.
Sa principale originalité est qu’il ne dépend que de soi. La pratique en salle est guidée par un enseignant et il apparaît clairement que la qualité de l’enseignement contribue largement à la qualité de la pratique. C’est intéressant mais cela maintient sous dépendance.
Le karma-Yoga permet de sortir de cette dépendance. La qualité de ce qui est vécu ne dépend que de soi. Si la personne s’enferme dans un schéma étroit et habituel, ça ressemble à du boulot, non payé qui plus est !
Si le vécu est celui d’une démarche de recherche d’un équilibre personnel moins fragile et réactif, toute activité le permet, en particulier cette démarche originale qu’est le Karma-Yoga.

En bref…
La modération alimentaire, la non-violence la présence au corps, au souffle et le maintien des pensées dans l’instant présent sont les moyens que nous mettons en place chaque jour, que ce soit par la pratique, par l’étude ou par les activités de service afin de développer un état aussi fréquent que possible de véritable Présence.
Pour mettre à jour notre potentiel d’énergie et de conscience, il faut un espace privilégié dans un environnement favorable et l’Ashram offre cela, mais il faut aussi un effort personnel sincère, durable et enthousiaste afin de dépasser les blocages naturels et ceux provenant de nos expériences de vie.
C’est par une vie simple et forte, reliés à la nature et à la conscience par un Yoga authentique, véritable assiette contenant tous nos potentiels, et cherchant au-delà des apparences par la méditation que nous cheminons sous le soleil de Provence en quête d’une reconnaissance de ce que nous sommes : Paix et joie.

Les différentes formes de séjour
Il est possible de séjourner à l’Ashram de quelques jours à plusieurs années, pourvu qu’un projet personnel soit clairement identifié et que les moyens intérieurs de la transformation souhaitée soient effectivement mis en place.
Par une intense pratique des postures, des respirations et de la concentration on se désencombre que ce soit au niveau du corps, des énergies vitales ou des pensées.
Par l’action désintéressée, on découvre la présence d’une essence plus vaste que le moi.
Par l’étude des textes de toutes les formes de spiritualité, la quête vers l’unité se trouve vivifiée et continuellement renouvelée.
Par l’assise méditative, il devient possible de réaliser ce que l’on est et de se libérer des conditionnements.

ashram en provenceStages et retraites : C’est le moyen le plus simple de séjourner à l’Ashram. Pour les stages habituellement de 3 jours, un thème est prévu et développé. Pour les retraites qui durent entre 5 et 20 jours, les rythmes personnels sont privilégiés et font une part plus importante au contact avec la nature et à une présence plus intime et reliée à soi-même.

Séjours karma-Yoga : La durée est définie par le résident en fonction de son projet et de ses disponibilités. Ces séjours incluent 4 heures de pratique quotidienne (postures, respiration, méditation) et 4 heures d’activité pour le lieu sous forme de Karma-Yoga
Séjours formation et post-formation : Il est possible de se former à l’enseignement du Yoga à l’Ashram. Le programme est le même que pour les formations classiques, mais il est intégré en respectant les rythmes de la personne formée. La durée du programme de formation ne peut pas être inférieure à trois ans pour permettre les changements intérieurs nécessaires à un enseignement valide du Yoga.

Les séjours post-formation s’adressent à des enseignants ou personnes ayant déjà suivi un cursus de formation de professeur et qui souhaitent approfondir certains aspects à l’Ashram. La fréquence et la durée des séjours sont définies par la personne en fonction de ses possibilités.

Séjours Ascèse : Durant ces périodes, il s’agit de limiter l’ensemble des besoins nourris par les peurs et les désirs pour entrer dans un état profondément relié à soi-même.

Le séjour se déroule en silence, dans la solitude et une grande modération alimentaire.
C’est un temps de pratique intense, d’étude et de méditation.
Un état de vraie sobriété apporte clarté et joie. En fait ces qualités sont toujours là mais ce que nous avons à faire et toutes nos réactions masquent leur présence.

Le séjour se déroule dans la salle de pratique sans contact avec autrui, dans l’immobilité et le silence. Quelques marches dans la nature apaisent les tensions du corps qui se présentent du fait de l’assise.

Un thème d’ascèse est préparé suffisamment à l’avance pour une mise en condition dans les semaines qui précèdent le séjour. Un entretien préalable a lieu afin de clarifier la démarche du pratiquant.

Voir pages :

Charte d’accueil

Différents types de séjours

Karma-yoga

Stages ou retraites de yoga

Anâkhyashram, ashram en Provence